Explore more at ocean.org

After our journey across Northern Ontario, we were excited to bring the Pacific to Canada’s East Coast. This whole trip has been full of milestones, but certainly crossing over to the other half of the country was a remarkable feeling. We kicked things off in Montreal, QC.

Before starting our school programming for the day, we decided to go and explore old Montreal, parts of which often feel like you’re wandering a European street. There we visited the historic Notre-Dame-de-Bon-Secours Chapel, a beautiful Roman Catholic church that was built in 1771 and is one of the oldest churches in Eastern Canada. For lunch, we had to make a quick stop at a locally famous bagel shop — we were in Montreal, after all. Bellies full, we made one more stop before heading out to the Atlantic. We’d heard about local elementary school that, in honour of Canada 150, had planted a colourful tulip garden to honour the country’s natural beauty. We paid it a visit and it was incredible to experience children’s enthusiasm firsthand as they gave us a quick tour of their botanical masterpiece.

Often, we think of the tour and what we do as educators as a way to motivate students to do something about our oceans. Funnily enough, they motivate us right back. Seeing the students’ excitement as they encountered the West Coast’s marine life gave us newfound energy as we continued the tour in Quebec City and Trois Rivières. Along the way we stopped at the national historic site Château Frontenac, a luxury hotel that was built by the Canadian Pacific Railway in 1892.  Intricate and interwoven with history, the architecture was truly unbelievable.

The AquaVan 150 team enjoying the view in New Brunswick.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

We criss-crossed Quebec and then, in an AquaVan first, headed for the Maritimes. We started this inaugural trip with a community event in Fredericton, the capital of New Brunswick. Near the end of the event we met a local scientist who was so passionate about marine and deep sea research that he invited us over for dinner that night. It goes to show you that the Maritime communities are just as friendly as you would imagine! During our stop we also had the opportunity to see the Riverdance 20th anniversary tour and hike a portion of the Great Canadian Trail, two unique experiences that will not soon be forgotten.

Fredericton is home to the New Brunswick Museum. On a visit there we got even more in touch with marine life, getting to see baleen and a sperm whale tooth. Then it was on to Moncton, where the sunshine greeted us and stuck around for days. Some of the programming here was done outdoors, which gave us and the participants an even greater connection to nature.

AquaVan 150 team member posing next to a baleen, a whale’s filter-feeder system.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

New Brunswick is also home to some of nature’s greatest feats, including Hopewell Rocks Park. Located on the Bay of Fundy, this is where world’s highest tides occur —twice a day.

The drastic tidal changes of the Bay of Fundy in Hopewell Rocks Park.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Then it was eastward bound to Prince Edward Island. No trip there is complete without a visit to the famous Anne of Green Gables Museum. While we didn’t get to meet Anne herself we got a taste of one of the Island’s greatest treasures.

To celebrate the AquaVan’s first time in the Maritimes, we organized a cleanup at the Charlottetown Farmer’s Market. Over 1,000 people showed up to participate, bringing together surrounding communities to actively participate in coastal conservation efforts. Success!

The AquaVan 150 cruising along the winding roads of Charlottetown.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

It was an enthusiastic turnout of all ages, with one particularly engaged young shoreline cleaner “I love picking up garbage!” at the end of the day.

Our last stop in the Maritimes was Nova Scotia. Dartmouth, Halifax and Sydney were all part of the schedule. We met some true ocean lovers here. After all, they live on the coast too! Halfway through our time there we took part in a Family Oceans Day event in honour of World Ocean Day, which had taken place earlier that week. In partnership with Clean Foundation we hosted a Great Canadian Shoreline Cleanup at Alderney Landing, helping to beautify the Dartmouth waterfront with the people who care about it the most — the local community.

It’s been great to connect communities to coastlines. Now we can say we’ve connected coastlines to coastlines too.

Check back soon for an update from our Canada Day celebrations. We were in Ottawa for the party of the year!

AquaVan 150 : l’Ouest rencontre l’Est

Après notre séjour dans le nord de l’Ontario, nous étions ravies d’apporter le Pacifique à la côte Est du Canada. Toute cette tournée a été pleine de jalons, mais le fait d’être arrivées dans l’autre moitié du pays a été l’une des expériences les plus remarquables. Nous avons démarré cette expérience à Montréal, au Québec, alors que cette belle ville célébrait son 350e anniversaire.

Avant de commencer notre programmation scolaire pour la journée, nous avons décidé d’aller explorer le Vieux-Montréal, qui a parfois l’air d’une vieille rue européenne. Là nous avons visité la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, une belle Église catholique romaine qui a été construite en 1771, l’une des plus vieilles églises de l’Est du Canada. Pour le déjeuner, nous devions nous arrêter à un restaurant de bagels localement célèbre – après tout, nous étions à Montréal! Avec nos ventres pleins, nous avons fait un dernier arrêt avant de partir vers l’Atlantique. Nous avions entendu parler d’une école primaire locale qui, pour célébrer Canada 150, avait planté un jardin de tulipes coloré pour honorer la beauté naturelle du pays. Nous sommes donc allées le voir!  Ce fut une expérience incroyable que de voir l’enthousiasme des enfants quand ils nous ont donné une visite rapide de leur projet botanique.

Souvent, nous pensons à la tournée d’AquaVan 150 et à ce que nous faisons en tant qu’éducateurs pour motiver les élevés à se préoccuper de nos océans. Assez curieusement, ils nous motivent en retour. En voyant l’enthousiasme des élèves envers la vie marine de la côte ouest, notre énergie a été renouvelée alors que nous avons continué la tournée vers Québec et Trois-Rivières. En route, nous nous sommes arrêtées au Château Frontenac, un lieu historique national qui a été construit en 1892 par le Chemin de fer Canadien Pacifique. Complexe et entrelacée avec l’histoire, l’architecture était vraiment fantastique.

 

L’équipe de l’AquaVan 150 admire le paysage à Nouveau-Brunswick.

Nous avons parcouru le Québec avant de nous diriger vers les Maritimes pour la première fois dans l’histoire de l’AquaVan. Nous avons commencé ce voyage inaugural avec un événement communautaire à Fredericton, la capitale du Nouveau-Brunswick. Vers la fin de l’événement, nous avons rencontré un scientifique local qui était tellement passionné par la recherche marine qu’il nous a invités pour le dîner ce soir-là pour continuer notre discussion aquatique. Cela montre bien que les communautés maritimes sont toutes aussi amicales qu’on peut se l’imaginer! Au cours de notre arrêt, nous avons également eu l’occasion de voir la tournée du 20e anniversaire de Riverdance et de faire une randonnée pédestre sur une partie du sentier Transcanadien, deux expériences uniques que nous n’oublierons pas de sitôt.

Le Musée du Nouveau-Brunswick se trouve à Fredericton. Lors d’une visite, nous sommes venues en contact avec d’autres objets marins, comme des fanons et des dents de cachalot. Ensuite, ce fut Moncton, où le soleil nous a saluées pendant des jours. Ici, nous avons organisé la programmation à l’extérieur, ce qui a permis aux participants de se connecter plus profondément à la nature.

Un membre de l’équipe de l’AquaVan 150 pose près d’un fanon.

Le Nouveau-Brunswick abrite également un des plus grands exploits de la nature, y compris le parc Hopewell Rocks. Situé dans la baie de Fundy, c’est là que les marées les plus élevées du monde se produisent – deux fois par jour !

Les changements dramatiques du niveau des marées de la baie de Fundy et du parc Hopewell Rocks.

Puis, nous sommes allées encore plus à l’est pour visiter l’Île-du-Prince-Édouard. Aucun voyage n’est complet sans une visite au célèbre musée d’Anne aux pignons verts. Même si nous n’avons pas rencontré Anne elle-même, nous avons quand même pu apprécier l’un des plus grands trésors de l’Île.

Pour célébrer le premier voyage de l’AquaVan 150 dans les Maritimes, nous avons organisé un nettoyage au Charlottetown Farmers Market. Plus de 1000 personnes se sont présentées pour se porter volontaires! Ce fut un énorme succès grâce à la participation généreuse de la communauté aux efforts de conservation de la côte.

L’AquaVan 150 sur les routes sinueuses de Charlottetown.

Des personnes enthousiastes de tous âges se sont présentées, l’une des jeunes personnes nettoyant la côte déclarant en fin de journée : « J’adore ramasser des déchets! »

Pour terminer notre tournée maritime, nous nous sommes arrêtées en Nouvelle-Écosse pour découvrir Dartmouth, Halifax et Sydney. C’est ici que nous avons rencontré de véritables amants de l’océan. Après tout, eux aussi vivent sur la côte! Nous avons aussi participé à la Journée des océans de la famille, un événement en l’honneur de la Journée mondiale de l’océan, qui avait eu lieu plus tôt dans la semaine. En partenariat avec Clean Foundation, nous avons organisé un Grande nettoyage des rivages canadiens à Alderney Landing dans le but d’embellir le front de mer de Dartmouth, en aidant à embellir le rivage avec des personnes qui s’y intéressent au premier plan – la communauté locale.

Il a été formidable de pouvoir connecter plusieurs communautés à nos côtes. Maintenant nous pouvons dire que nous avons connecté les côtes aux côtes.

Revenez bientôt pour une mise à jour de nos célébrations de la fête du Canada. Nous étions à Ottawa pour la fête de l’année!

                              

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.