menu Menu
Regard sur L’aquaculture - Partie 1 
Posted on February 6, 2019
Return home
Previous Next

L’aquaculture : une alternative durable à la surpêche ? Où en sommes-nous actuellement ?

D’ici 2050, la population mondiale devrait atteindre dix milliards d’habitants. Cela représente 2,5 milliards de plus qu’actuellement. Afin de nourrir cette population plus importante, plus urbaine et plus riche, la production alimentaire globale devra progresser de quelque 70 pour cent; exacerbant la pression exercée sur les ressources naturelles, tels que les océans.

Comment l’océan peut-elle faire face à une telle croissance démographique, alors que ses ressources s’épuisent déjà?

Quand on sait que la population mondiale est en expansion et que l’urbanisation est une tendance mondiale, il va de soi qu’une source de protéines durable et saine comme celles que peuvent offrir les produits de la mer sera indispensable. Riche en minéraux et protéines, le poisson représente une excellente ressource alimentaire et constitue la principale source de protéines d’environ 1 milliard de personnes. Malheureusement, les ressources marines ne sont pas illimitées. Nous connaissons aujourd’hui leur grande fragilité face à la pression de la surpêche. 1/3 des stocks de poissons évalués dans le monde sont actuellement surexploités.

L’épuisement des stocks risque de menacer l’avenir des pêches commerciales qui dépendent de la santé des écosystèmes aquatiques. Le lien est clair: pour assurer la viabilité et la prospérité à long terme de l’industrie de la pêche, on doit réduire la pression exercée sur les stocks de poissons sauvages.

En réduisant la pression sur les stocks de poissons sauvages, comment va-t-on répondre à la demande mondiale croissante de poissons et de fruits de mer?

Dans le but d’accroitre les stocks naturels au Canada dans les années 70, l’aquaculture est devenue une méthode de production de poisson promue en parallèle avec la pêche. Depuis, cette industrie a pris un essor considérable, et aujourd’hui, plus de la moitié des produits de la mer consommés dans le monde proviennent de l’aquaculture. Afin de répondre à l’augmentation de la demande en poisson et de limiter l’exploitation d’espèces menacées par la surpêche, la croissance du secteur de l’aquaculture continue à se développer au Canada et à travers le monde. En fait, Ocean Wise recommande une grande variété de produits aquacoles.

L’aquaculture est l’élevage d’espèces aquatiques tels que les poissons, crustacés, mollusques et algues. Les opérations aquacoles varient en fonction des espèces d’élevage, de l’environnement (milieu marin ou eau douce) et des technologies de culture utilisées (terrestre, marine, lacustre, etc).

Pour déterminer si une ferme aquacole est durable, Ocean Wise tient compte de 10 critères:

1. Y a-t-il suffisamment de données fiables pour effectuer une évaluation?
2. Quels sont les rejets d’effluents et leur impact sur l’environnement?
3. Quel est l’impact de la ferme sur le milieu environnant?
4. Quels sont les produits chimiques utilisés?
5. Quels types d’aliments sont utilisés et quel est le taux de conversion alimentaire ?
6. Existe-t-il un risque d’évasion et d’introduction d’espèces dans les environnements locaux? * Les espèces d’élevage ne sont pas toujours originaires de l’endroit où elles sont élevées. Par exemple, les fermes de saumon de l’Atlantique dans les eaux côtières de la Colombie-Britannique.
7. Quel est le risque de transmission de maladie, agents pathogènes et parasite de l’espèce d’élevage à l’espèce locale?
8. D’où provient l’espèce d’élevage (géniteurs domestique ou sauvage)
9. La ferme aquacole provoque-t-elle une mortalité des prédateurs et de la faune?
10. Existe-t-il un risque d’évasion d’espèces secondaires introduites pour assurer l’intégrité de la ferme ?

Les recommandations d’Ocean Wise sont formulées à l’aide de données de Seafood Watch, du MPO et d’autres sources spécifiques aux produits de la mer d’élevage, telles que l’Aquaculture Stewardship Council (ASC).

Certes, il y a beaucoup d’information à digérer ici. Une chose à noter est la rigueur et la robustesse de l’évaluation qui aboutit à une recommandation Ocean Wise. Il est rassurant de prendre connaissances des nombreux aspects pris en considération pour déterminer la durabilité d’une ferme aquacole.

Il existe différents types d’aquaculture, mais les principaux sont:

1) la pisciculture en circuit ouvert
2) la pisciculture en circuit fermé

L’aquaculture en circuit ouvert est l’élevage d’espèces d’eau salée ou d’eau douce dans des enclos ou des cages qui sont ouverts à l’environnement naturel. Puisque les enclos sont ouverts à l’environnement naturel, les espèces d’élevages peuvent s’échapper. Cette situation est préoccupante car l’introduction d’une espèce étrangère dans un écosystème peut entraîner des conséquences néfastes sur les espèces sauvages et l’environnement. De plus, les systèmes aquacoles ouverts permettent la dispersion de déchets (poissons morts, matière fécale, antibiotiques, produits chimiques) dans le milieu marin qui peuvent nuire à l’écosystème. Toutefois, des mesures proactives telles que le choix d’un emplacement adéquat pour l’installation aquacole, celui des espèces à y cultiver, la conformité des installations, l’élimination des produits chimiques et antibiotiques, des plans de contingence et des systèmes de suivi peuvent considérablement réduire ces risques.

Ferme Kvarøy – ferme d’élevage à filet ouvert du Saumon de l’Atlantique Blue Circle Foods (partenaire OW) Kvarøy, situé en Norvège est une entreprise familiale de trois générations à la pointe du développement durable. Leur enclos contienne moins de 2% de poisson et plus de 98% d’eau. De plus, bien que les produits chimiques inhibent la croissance des algues, ils se répandent également dans les eaux environnantes, la ferme Kvarøy utilise donc la lompe une espèce de poisson-nettoyeur, pour naturellement maintenir la propreté des filets et gérer le pou du poisson.

L’aquaculture en circuit fermé (systèmes terrestres à recirculation) consiste en l’élevage des poissons dans un système de confinement qui forme une barrière entre les exploitations et l’environnement naturel. L’isolation complète des poissons de leur écosystème naturel permet de;
-prévenir les fuites de poissons vers l’habitat sauvage.
-recycler et de filtrer les eaux d’élevage, contrairement aux élevages en circuit ouvert dans lesquels les eaux usées non-traitées sont directement versées dans l’océan.
– Réduire le risque de maladies et parasites et par conséquent réduire ou éliminer le besoin d’antibiotiques et d’autres produits chimiques.
– offrir un meilleur contrôle sur toutes les phases de la production

Ocean Wise recommande tout élevage terrestre à eau recirculée

Raymer Aquaculture- Un de nos fiers partenaires au Québec qui élève l’Omble Chevalier et l’Omble de Fontaine en bassin sur terre.

L’aquaculture au Canada

Environ 45 espèces différentes de poisons, de mollusques et d’algues sont cultivées à des fins commerciales à travers le Canada. Les poissons constituent la plus importante composante du secteur aquacole. Sur le plan des volumes produit et vendu, le saumon (atlantique, coho, chinook) est le plus important ; environ 68% de la production aquacole.
Actuellement, les trois leadeurs aquacoles Canadiens principaux en ordre croissant sont Terre-Neuve-et-Labrador, le Nouveau Brunswick, et la Colombie Britannique, ce dernier représentant 58 % de la production aquacole.

L’avenir

Couvrant 70 % de la surface de la planète, l’océan représente une richesse indispensable à l’humanité. Tout être humain dépend de la mer, qu’il vive loin à l’intérieur des terres, entouré de gratte-ciels ou dans un désert lointain. Les océans jouent un rôle crucial dans le maintien de la vie et constituent une sécurité et une richesse non seulement alimentaires, mais aussi économiques et sociales. En choisissant des produits de la mer d’élevage qui portent le logo Ocean Wise, nous permettront à l’océan et l’industrie de la pêche de se positionner en vue d’une prospérité et d’une durabilité à long terme!


Previous Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Cancel Post Comment