Ocean Bridge is a second-year national youth program from Ocean Wise that brings together 40 young Canadians with diverse experiences and backgrounds all with one goal: helping our oceans be healthy and flourishing for generations to come.

The youth use online and video platforms to communicate, learn, share and plan service projects in communities across Canada. In June 2019, the Ocean Bridge will travel to the North Shore of Lake Superior for an immersive ocean health wilderness expedition. That will be followed by an immersive urban service expedition in Ottawa in January 2020. As part of the coalition of programs of the Canada Service Corps funded by the Government of Canada, Ocean Bridge empowers youth from coast-to-coast-to-coast to serve their communities and the environment.

~~~~~

Portail Océan est un programme national de jeunesse d’Ocean Wise qui rassemble 40 jeunes canadiens avec des expériences et des antécédents diversifiés avec un seul objectif: protéger la santé de nos océans pour les générations à venir.

Les jeunes de la cohorte utilisent des plateformes en ligne et vidéo pour communiquer, apprendre, partager et planifier des projets de service dans des communautés partout au Canada. En juin 2019, les 40 jeunes de Portail Océan se rendront sur la rive nord du lac Supérieur pour une expédition immersive dans la nature sur la santé des océans. Elle sera suivie par une expédition immersive de service urbain à Ottawa en janvier 2020. Dans le cadre de la coalition de programmes Service jeunesse Canada financée par le gouvernement du Canada, Portail Océan permet aux jeunes d’un océan à l’autre de servir leurs communautés et l’environnement.

Now let’s meet 10 members of our Ocean Bridge team!

Maintenant rencontrons 10 membres de notre équipe Portail Océan!​

Sarah Whiteside currently resides in Bowser, B.C., on the traditional territory of the K’ómoks. She is originally from Barrie, Ont. but lived abroad over the past half-decade, including in Thailand, where she developed her passion and skill for underwater diving. This close connection to a vast array of marine life has made reducing plastic consumption one of the issues very close to her heart.

Sarah Whiteside habite à Bowser, C.-B., sur le territoire traditionnel K’ómoks. Elle est originaire de Barrie, en Ontario, mais a récemment vécu à l’étranger, dont en Thaïlande, où elle a développé sa passion et son talent pour la plongée sous-marine. Cette connection proche avec la vie marine fait que la réduction des plastiques est une de ses priorités.

~~~~~

Kimbaya Carrière was born and raised in Winnipeg, Man., on traditional Anishinaabe, Cree, Oji-Cree, Dakota, Dene and Métis territory. She is of Mexican (Zapotec/Mayan/Spanish) and Métis Cree and French-Canadian descent. Kimbaya is currently studying with the goal of working as a marine biologist. She enjoys learning about cultures and their language, food and traditions, and how they relate to the environment, conservation and sustainability.

Kimbaya Carrière est née et a grandi à Winnipeg, Man., sur le territoire traditionnel Anishinaabe, Cree, Oji-Cree, Dakota, Dene et de la Nation métisse. Elle est d’origine mexicaine (zapotèque/maya/espagnole), crie et franco-canadienne. Kimbaya poursuit des études pour devenir biologiste marin. Elle se passionne pour l’apprentissage des cultures, de leur langue, de leur nourriture et de leurs traditions, ainsi que de leurs liens avec l’environnement, la conservation et la durabilité.

~~~~~

Jordan Dickie lives in Kamloops, B.C., on the traditional territory of the Tk’emlups te Secwepemc. His Indigenous heritage spans from the Dene, Kwakwaka’wakw, Tlingit, and Blackfoot, and he’s also of Irish and English descent. He’s a father to two young boys, and his vast array of interests include kayaking, fishing, golfing, hiking, photography, and baseball. Jordan has studied environmental and natural resources.

Jordan Dickie vit à Kamloops, C.-B., sur le territoire traditionnel des Tk’emlups te Secwepemc. Son héritage autochtone s’étend des Dénés, des Kwakwaka’wakw, des Tlingit et des Blackfoot, et il est également d’ascendance irlandaise et anglaise. Il est père de deux jeunes garçons et sa vaste gamme d’intérêts incluent le kayak, la pêche, le golf, la randonnée, la photographie et le baseball. Jordan a fait ses études en ressources environnementales et naturelles.

~~~~~

Originally from Berthierville dans Lanaudière, Que., Marie-Philippe Ouellet now lives in Quebec City, Que. She’s studying sustainable tourism and communications, and has been working with Parks Canada for the past few years. In 2018, she was on board with the Franklin Expedition Outreach Team. Marie-Philippe is fueled by the outdoors, skiing, photography and cooking!

Originaire de Berthierville dans Lanaudière, Qué., Marie-Philippe Ouellet habite aujourd’hui la Ville de Québec, Qué. Elle poursuit des études en tourisme durable et en communications, et travaille avec Parcs Canada depuis quelques années. En 2018, elle a travaillé avec l’équipe de communications de l’Expédition de Franklin. Marie-Philippe carbure au plein air, au ski, à la photographie et à la cuisine!

~~~~~

Leah McConney currently lives in Halifax, N.S. on traditional territory of the M’ikmaq, but was born and raised on the territory of the Huron-Wendat in Brampton, Ont. by parents of Caribbean heritage. Among her many travels, a semester abroad in Fiji exposed to locally managed marine areas, stands out as one of the most influential. She enjoys dance, tennis, hiking, “watching bad television” and “reading way too many novels,” to name a few interests.

Leah McConney vit actuellement à Halifax, N.-É., sur le territoire M’ikmaq, mais est née et a grandi sur le territoire des Hurons-Wendat à Brampton, Ont. de parents d’origine caribéenne. Parmi ses plusieurs voyages, un semestre d’étude à Fidji demeure un des plus influents. Elle aime la danse, le tennis, la randonnée, « regarder la mauvaise télévision » et « lire beaucoup trop de romans », pour ne citer que quelques-uns de ses intérêts.

~~~~~

Brandi Doerksen lives in the small farming community of Hays, Alta., on the traditional territory of the Niitsitapi (Blackfoot) First Nation. She’s awake bright and early every morning to feed the cows and to help get her 13-year-old sister off to school. In her work as a fisheries guardian over the past two years, Brandi has witnessed first-hand the damage invasive aquatic species can have on ecosystems, as well as the havoc they can wreak on the livelihood of agricultural communities.

Brandi Doerksen vit dans la petite communauté agricole de Hays, Alta. sur le territoire traditionnel de la Première nation Niitsitapi (Blackfoot). Elle se lève tous les matins pour nourrir les vaches et pour aider à préparer sa sœur de 13 ans pour l’école. Depuis deux ans, elle travaille comme gardienne d’une pêcherie, et connaît donc les ravages que les espèces envahissantes peuvent causer aux communautés agricoles.

~~~~~

Mia Otokiak lives in Cambridge Bay, Nvt. on the traditional territory of the Copper Inuit. She herself is Inuk. Her community is composed of 1,800 people, three small grocery stores, one bank and no roads to connect any of the 25 communities on the territory. In 2016, Mia was named Ocean Networks Canada’s first Arctic Youth Science Ambassador. She’s currently a Junior Technical Advisor for the Nunavut Impact Review Board (NIRB). She’s also an avid public speaker.

Mia Otokiak vit à Cambridge Bay, Nvt. sur le territoire traditionnel Copper Inuit. Elle-même est Inuk. Sa communauté compte 1 800 habitants, trois petites épiceries, une banque et aucune route pour relier les 25 communautés du territoire. En 2016, Mia a été nommée la première ambassadrice scientifique des jeunes de l’Arctique par Ocean Networks Canada. Elle est actuellement conseillère technique pour la Commission d’évaluation des impacts du Nunavut. Elle est aussi une conférencière passionnée.

~~~~~

Madison Dyck lives on traditional Anishnaabeg territory within the Fort William First Nation, in the city of Thunder Bay, Ont., where she’s completing a double major in geography and outdoor recreation, parks and tourism. Growing up on the shores of Lake Superior, Madi has always felt a deep responsibility to the region’s fresh water, and is now hoping to increase awareness of its connection to the oceans. She’s an avid sailor, owning her own sailboat, and also enjoys scuba diving, snowboarding, climbing and fishing.

Madison Dyck vit sur le territoire traditionnel Anishnaabeg au sein de la Première nation Fort William, à Thunder Bay, Ont. où elle étudie la géographie, et la gestion des parcs, du loisir et du tourisme. Ayant grandi sur les rives du lac Supérieur, Madi ressent une responsabilité profonde envers les eaux douces de la région, et espère accroître la prise de conscience de ses liens avec les océans. Elle est passionnée de voile et possède son propre voilier. Elle pratique également la plongée sous-marine, la planche à neige, l’escalade et la pêche.

~~~~~

Pierre-Antoine Descôteaux – or P-A, as he is often known – lives in Quebec City, Que. on the traditional territory of the Huron-Wendat, the St. Lawrence Iroquois, the Wabanaki Confederacy and the Abenaki. His hometown is Drummondville, Que. – birthplace of the poutine. P-A loves the outdoors and politics, and would like to one day work for the UN. He was involved in improv for six years and is a big fan of the Lord of the Rings and Game of Thrones. He is particularly disturbed by the melting of sea ice in the Arctic.

Pierre-Antoine Descôteaux – ou P-A, comme on l’appelle souvent – vit à la Ville de Québec, Qué. sur le territoire traditionnel des Hurons-Wendat, des Iroquois du Saint-Laurent, de la Confédération Wabanaki et des Abénaquis. Il est natif de Drummondville, Qué.
P-A est amateur de plein air, de la politique et aimerais un jour travailler pour l’ONU. Il a aussi fait de l’impro pendant six ans et est grand fan du Seigneur des Anneaux et de Game of Thrones. Il est particulièrement troublé par la fonte des glaces dans l’Arctique.

~~~~~

Natalie York lives in Ottawa, Ont., on traditional, unceded territory of the Algonquin Nation. She grew up in Brantford, Ont. She’s studying public affairs and policy management at Carleton University, where she’s also vice president internal of the student association. She proudly tells people that nobody loves clubs and societies more than she does – she’s a member of the Outdoors Club, Ski and Snowboard Club, and Whitewater Kayak Club, among others. She wants to get involved in urban planning, and is interested in how cities, and the people who live in them, can learn to live more symbiotically with our oceans.

Natalie York vit à Ottawa, Ont., sur le territoire traditionnel non cédé de la nation algonquine. Elle a grandi à Brantford, Ont. Elle étudie les affaires publiques et la gestion des politiques à l’Université Carleton, où elle est également vice-présidente interne de l’association étudiante. Elle dit fièrement aux gens que personne n’aime les clubs et les sociétés plus qu’elle – Natalie est membre du club de plein air, du club de ski et du club de kayak, entre autres. Elle souhaite s’impliquer dans la planification urbaine et s’intéresse à la manière dont les villes et leurs habitants peuvent apprendre à vivre de manière plus symbiotique avec nos océans.

Ocean Bridge is funded by the Government of Canada under the Canada Service Corps.

Portail Océan est financé par le gouvernement du Canada dans le cadre de service jeunesse Canada.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.