Riche en protéines, minéraux et vitamines, mais également en oméga-3. Le poisson a tout avantage à faire sa place au centre de nos assiettes.  Simple et rapide à cuisiner, le filet de poisson est la forme la plus vendu en épicerie et en poissonnerie. Cependant, le poisson entier gagne en popularité auprès des amateurs de produits de la mer…et avec bonne raison!

Meilleur marché que les poissons déjà parés, et impressionnant lorsque déposé au centre de la table le poisson cuit en entier est le repas convivial par excellence à cuisiner pour vos invités.

  1. Manger de façon plus réfléchie

En règle générale, en tant que canadien nous avons perdu l’habileté (et la volonté) de cuisiner le poisson entier. Le consommateur à tendance à privilégier la commodité, qui joue un rôle important dans la commercialisation de produits de la mer. Les poissons prêts-à-cuire et prêts-à-manger sont très recherchés. De ce fait, nous avons perdu l’habitude et le plaisir de manger les différentes parties d’un poisson à table. Apprendre à utiliser toutes les parties d’un poisson permet de réduire considérablement la quantité d’aliments qui se retrouve à la poubelle et l’effondrement des stocks de poisson. Tous nos choix de consommation ont un impact sur l’environnement et sur la société. Le gaspillage alimentaire… jetez ça à la poubelle!

  1. Pour apprécier un poisson mieux vaut le connaître !

L’industrie de la pêche est vulnérable à la fraude alimentaire en raison d’une chaîne d’approvisionnement mondiale complexe qui permet un étiquetage délibéré ou accidentel à de nombreux stades, du bateau de pêche jusqu’à l’épicerie ou le restaurant. Par exemple, du tilapia, un poisson moins cher, peut-être étiqueté comme du vivaneau, un poisson plus dispendieux. Plus un poisson est transformé, plus il est difficile de l’identifier. En achetant le poisson entier, on peut mieux reconnaître l’espèce. Le site web d’Ocean Wise (http://seafood.ocean.org/fr/) présente l’image de  centaines d’espèces de poissons pour mieux vous guider.

  1. Si vous ne pêchez pas le poisson vous-même, la meilleure façon de savoir s’il est frais, c’est de l’acheter en entier.

Un poisson entier offre plus de garanties de fraîcheur qu’un filet ou une darne. Comment bien le choisir?  Tout commence à l’achat. Vous devez savoir ce que vous cherchez. Le premier indice de fraicheur, c’est les yeux du poisson. S’ils sont clairs et brillants, vous avez un poisson frais.

La truite, le doré et le bar sont tous d’excellents choix.

Si vous n’êtes pas friand du nettoyage ou de l’apprêt des poissons entiers, lors de l’achat votre poissonnier pourra vider et écailler le poisson à votre demande.

  1. Decouvrez des saveurs inusitées

Un intérêt majeur de la cuisson ‘entier’ est la possibilité d’obtenir le goût authentique du poisson.

La préparation d’un poisson entier intimide beaucoup de gens, qui la croient trop complexe à maîtriser. Pourtant, en possédant quelques notions de base, réussir la cuisson d’un poisson entier digne d’un resto est à la portée de tous.

Une fois rentré à la maison préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Rincez et séchez votre poisson. Dépendamment de la recette, vous pouvez faire farcir votre poisson aux agrumes, herbes, ail et/ou oignon. Assaisonner au goût en ajoutant huile, sel et poivre.

Envelopper le poisson dans du papier aluminium et cuire au four pendant 10 minutes par 2 cm (1 po). Vous pouvez aussi le cuire en papillote ou dans une casserole remplie de légumes pour y apporter encore plus de goût!

Voilà le tour est joué, rassemblez votre famille et vos amis autour de ce bon repas et encouragez les à prendre conscience de leurs achats.

Les océans sont essentiels à toute forme de vie sur Terre.

Choisir un produit de la mer durable ne devrait pas être une tâche compliquée. Vous pouvez changer les choses immédiatement en choisissant des produits de la mer écoresponsables comme ceux proposés par Ocean Wise

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.